Culture

A la découverte de l’électrochill d’Inside Records : Plüm, Mr Tout Le Monde, Øctav, Pas Sages

Auteur : Sara Mokrane
Article publié le 28 janvier 2021

[S’initier aux influences de l’EDM I] De la Deep house à la Chillwave ou encore de l’Indie Pop, notre sélection porte sur les artistes phares du phénomène électro chill soutenu par Label Inside Records : Plüm, Mr Tout Le Monde, Øctav, Pas Sages. Préparez-vous à un voyage initiatique transgressant genres et étiquettes.

L’électro au 3è rang après la pop et le rock.

Incarnée par l’utilisation de boite à rythme et de sons synthétiques, les français ont su faire leur place dans l’électro. De Brodinski à David Guetta, la “frenchg touch électro” a vu naître le meilleur, incité d’autant plus par la modification du mode de consommation musical. Ce n’est pas la plateforme YouTube et ses innombrables chaînes de streaming qui démentira le succès explosif du courant dans les années 2000.

Une aubaine pour les jeunes artistes qui ont su se renouveler et se faire découvrir par un public frénétique toujours plus demandeur de nouveautés alimentées.  Cette créativité mérite bien de tisser un fil et quelques repères dans les couloirs infinis de ses multiples variations.

Plüm : des mélodies rêveuses pour des reprises inattendues

A l’image de Sia sur la scène pop américaine ou H.E.R. chanteuse de la scène R&B, Plüm opte pour l’anonymat dans sa musique et laisse planer le mystère sur sa réelle identité, pour nous offrir de l’électro à visage caché. La prudence identitaire du jeune producteur français intrigue et crée paradoxalement un univers dans lequel nous succombons volontiers entre douceur sonore et évasion. Son style, largement imprégné de la « French Touch », présente un esthétisme auditif largement assumé mais également visuel, porté par le graphisme de ses pochettes.

L’artiste peut se vanter d’une productivité mirobolante avec la sortie d’un titre par mois, publié sur la chaîne ElectroPosè YouTube  (qui a notamment permis la création du label Inside Records en 2016 par Thomas Massimi). Nos préférences.

Originellement écrite et interprétée par Justin Vernon, chanteur du groupe américain d’Indie Folk Bon Iver, Skinny Love est une favorite des playlists pures et apaisantes, reprise – par la suite – par la chanteuse britannique Bridy en 2011 (qui sera son premier succès). Plüm fait la surprise de sampler (échantillonner une partie d’un morceau, rejoué en boucle) le premier couplet de chant, qu’il accompagne d’un kick marqué (son de grosse caisse), de mélodies proches du piano original, de quelques violons, pour un résultat remarquable, à découvrir.

La même année de la sortie de Skinny Love, Birdy reprend cette fois People help the people, chanson originellement interprétée par le groupe britannique Cherry Ghost en 2007. Petite sœur de Skinny Love, c’est dans le même état d’esprit que Plüm nous propose une version actuelle qu’il renomme simplement People.
L’artiste nous laisse profiter du premier couplet conservé à l’état d’origine, avec toujours cette voix fluette et haut perchée qui trouve son équilibre dans un accompagnement instrumental presque groovy, rythmée tout au long de la partition par des changements d’ambiance.

 Plüm redonne vie à des titres écoutés et réécoutés qu’il remet au goût du jour, pour une seconde découverte. Dans cette même logique, il redonne vie à Just One dance, une chanson du rappeur-compositeur canadien mondialement célèbre, Drake (en collaboration avec Wizkid et Kyla sur le titre), numéro un des ventes en 2016 en France. Cette fois, nous troquons l’esprit urbain imposé par le charisme naturel des rappeurs pour une voix féminine généreuse ; véritable séduction sonore amorcée par des effets de pan gauche – droite (voix qui se déplace dans l’espace):

 Coup de cœur pour la reprise de Tired, un titre de Quadbike que Plüm renomme I see you. Il nous prouve une nouvelle fois, qu’en tant qu’artiste complet, il sait faire des merveilles sur base de hits populaires mais également de titres méconnus :

 Mr Tout Le Monde : à la frontière entre poésie et évasion.

Une nouvelle fois, une pépite du label Inside Records nous coupe le souffle avec le titre Where Are You (sortie il y a un peu plus d’un an). Une voix « deep » (grave), des notes douces répétées qui élèvent le morceau vers un univers à la limite du tourment, pour un mix léger et maîtrisé. Mr Tout le Monde prépare un album pour mai 2021, en attendant on vous laisse profiter de son talent.

Et le français dans tout ça ?

Øctav remix les tubes de France Gall

Il est vrai que la langue anglaise se marie excellemment bien avec les genres et sous genres de la musique électronique. Néanmoins, n’en déplaise à monsieur Shakespeare, elle trouve également sa force dans de sublimes compositions inspirées de grands classiques français.

L’artiste Øctav nous le prouve bien en reprenant le chant de l’interprète de Ella, elle l’a ou encore Résiste, j’ai nommé : France Gall. Le producteur fait le pari d’une création 100% française pour notre plus grand bonheur, sur le titre Comment lui dire, paru pour la première fois en 1976.

Pas Sages, le duo polyvalent

Sur la scène électro française, nous offrons la palme à un jeune duo d’artistes qui se nomme Pas Sages. Compositeurs et multi-instrumentalistes, Virgile et Pablo, forme un duo originaire de Montreuil qui se complète, s’amuse, et nous transmet son énergie à travers son talent.

Leur musique s’anime à travers des clips inspirés du quotidien parisien, comme dans « Tu penches » lors de manifestations où ils créent un décalage entre le réel et l’imaginaire grâce à la mise en scène d’un panneau affichant les pitreries de Tom et Jerry, la belle au bois dormant, des jeux vidéo et autres images psychédéliques.

 Second titre qui marque leur univers recherché : Danser encore. Sortie en 2018 cette composition est un mélange savant entre la voix nonchalantes du duo et une rythmique aux inspirations rétros que nous vous laissons écouter sans modération.

En savoir plus sur le label Inside Records

Notre sélection

  • Plüm, Skinny Love, People, Just one dance, I see you
  • Mr Tout Le Monde, Where Are You
  • Øctav, Comment lui dire
  • Pas Sages, Tu penches, Danser encore

Partager

Articles similaires

À la découverte des nuances de la Brazilian Bass et de la Slap House

Voir l'article

A la recherche de l’Angèle 2021 : Armanet, Iliona, Benguigui, Yseult, Camélia Jordana, Clou

Voir l'article

Avec We will always be with you, The Avalanches offre un voyage dans le temps

Voir l'article

De Lil Halima à Alicia Keys, retour sur une année remarquable pour la planète soul

Voir l'article