Mécaniques

La Fiat 600e, un SUV électrique destiné aux familles plutôt séduisant

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 22 novembre 2023

Fiat, la mythique firme italienne fait partie de la vingtaine de marques du groupe Stellantis (de Peugeot à Jeep). L’intérêt de l’intégration est de pouvoir puiser dans la colossale banque d’innovations du groupe, sans oublier de produire des véhicules originaux. C’est le cas de la Fiat 600e, 2ème voiture 100% électrique produite par la firme de Turin. Le SUV destiné aux familles a séduit pour son plaisir de conduire Robert Mauss, pilote des essais de mobilité électrique de Singular’s.

 

Deuxième voiture entièrement électrique produite par la firme de Turin.

A noter qu’elle commence à sortir des chaines que l’entreprise possède depuis des lustres en Pologne. La Fiat 600e exploite donc plusieurs pièces essentielles communes avec ses cousines comme la Citroën eC4 X, Jeep Avenger ou Peugeot 2008 électrique. Elle reprend ainsi le combo moteur-batterie que nous avions apprécié lors de notre test de la nouvelle version de la eC4. Ce crossover possède donc un moteur d’une puissance de 156 ch et une batterie forte de 54 kWh. Le tout est selon le constructeur capable d’assumer une autonomie de précisément 409 kilomètres selon les normes WLTP communes aux marques européennes et américaines.

Selon nos propres essais, il convient de retrancher 10 à 15% de ces estimations : dès que l’on roule à plus de 90 km/h, la consommation augmente sensiblement, y compris en mode Eco.

La Fiat 600e a séduit Robert Mauss le pilote d’essai de Singulars Photo Robert Mauss

4,17m de livrée rouge toute pimpante

La voiture est fournie avec deux câbles de chargement pour le secteur ou les bornes publiques. Selon la marque, il est possible de recharger la batterie de 20 à 80% en 27 minutes. La Fiat 600e exploite aussi la plateforme commune aux modèles Stellantis que nous avons cités, même si ses dimensions sont un peu différentes : 4,17m de long,  1,78m de large et 1,52m de haut.

Par contre les designers de Fiat s’en sont donnés à cœur joie ! Définitivement, le rouge est la couleur de la Sinora de Turin, même si d’autres teintes sont disponibles. Dans sa livrée pimpante, la 600 e en jette ! On apprécie aussi ses phares en demi-lune, la calandre avec ‘’une pliure de lèvres’’ qui arbore fièrement le 6 et les deux 0. Les rétroviseurs en losange reprennent les lumières des clignotants.

Robert Mauss souligne des originalités ergonomiques très bienvenue de la Fiat 600e Photo Robert Mauss

Au volant (le même volant à deux branches que la C4), l’impression est agréable

Fiat 600e, une voiture rouge avec une conduite intérieure assortie Photo Robert Mauss

Le conducteur, comme ses passagers sont bien installés. La voiture est très bien insonorisée et le confort tout à fait appréciable, alors que nous avons testé la version la moins équipée de la 600 e.  Le poste de conduite est plutôt sobre. Le cadran (7’’) propose les informations essentielles comme la vitesse, la consommation électrique et le rappel des limitations de vitesse. L’écran central (10,25’’) de format rectangulaire sert à téléphoner, écouter la radio (six haut-parleurs) et effectuer quelques réglages plus ou moins utiles. Il faut souligner des originalités ergonomiques très bienvenue. Sous l’écran, des touches disposées en piano permettent simplement d’accéder au menu de l’écran ou régler l’air climatisé.

A noter que les touches de la boite de vitesse sont positionnées juste en dessous et non sur la console centrale, comme pour tant d’autres voitures. C’est moins pratique, un peu déroutant, mais on s’habitue assez vite. Le SUV dispose aussi selon les finitions d’aides à la conduite (stationnement, caméra de recul, régulateur de vitesse, etc.)

Par contre, il faut regretter l’absence incompréhensible d’un GPS sur la version de base. Il faut aussi signaler la qualité médiocre des plastiques utilisés.

Le plaisir de conduire

La ligne de la Fiat 600 est bien dessinée avec des lumières qui se fondent dans la carrosserie Photo par Robert Mauss

Ce crossover est clairement dédié à l’usage familiale, même si on est plus confortablement assis à quatre qu’à cinq. Le coffre est également un peu réduit avec une capacité de 360 litres. Pas de trappe à ski, mais plusieurs rangements internes pour une capacité de 15 litres.  Les passagers peuvent profiter de deux ports USB et USB-c, ainsi que d’une prise 12volts.

La 600 e se révèle très agréable à conduire. La voiture est souple. La direction précise et la tenue de route de très bon niveau, en ville comme sur les routes de campagne que nous avons parcourues. Parfois, on a le sentiment de conduire une quatre roues motrices.  Sans aucun doute, cette voiture est saine et bien équilibrée. On peut sereinement partir en vacances avec.  Un léger bémol : la vision de trois-quarts avant est un peu juste, et il faut bien tourner la tête pour gérer les angles morts. L’auto n’est pas non plus un foudre de guerre avec une vitesse maximum de 150 km/h.

Reste le tarif.

Fiat propose deux versions, Red (36 000 euros) et Prima (41 000 euros) (hors bonus écologique).

#Robert Mauss

En savoir plus sur le modèle Fiat 600e Red

le site Fiat 600e Red

  • Dimensions : 4,17 m de long x 1,78 m de large x 1,52 m de haut
  • Volume du coffre : 360 l
  • Empattement   2,56 m
  • Poids à vide : 1.520 kg
  • Puissance : 156 ch et 260 Nm
  • 0 à 100 km/h en 9 secondes
  • Vitesse maximale 150 km/h
  • Autonomie annoncée 409 km
  • Batterie 54 kWh
  • Tarifs : deux versions, Red (36 000 €) – Prima (41 000 €)  hors déduction des 8 000 euros de bonus écologique. Le constructeur propose aussi plusieurs formules de crédit et de location longue durée.

Partager

Articles similaires

La 3e édition du Rallye des Aventurièr(e)s reste 100% Solidaires, dédiée à l’ARC

Voir l'article

Le Bus Toqué permet de déguster Paris de haut

Voir l'article

La première édition de La Route des Légendes renoue avec la nostalgie du Paris-Dakar

Voir l'article

L’ergonomie déroutante de la Volvo EX 30 electric atténue le plaisir de conduite

Voir l'article