Gastronomie

La Kontxa, le dernier né des restaurants Dumant vous entraîne au pays basque.

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 9 janvier 2022

Envie de soleil dans l’assiette et le cœur ? Direction Kontxa, le restaurant Basque caché au sein du Trinquet Village dans le 16e arrondissement. Une table chaleureuse pour des repas entre amis, et partager la variété des saveurs du Sud-Ouest dans un décor typique. À la manœuvre, la famille Dumant déjà propriétaire d’établissements parisiens réputés dont L’Auberge Bressane, déjà recommandée par Singulars.

Décor d’auberge basque avec ses affiches vintages d’Izarra

Le décor de Kontxa vous dépayse avec son décor tout en bois et affiches vintages

Donnant sur les quais, à quelques encablures de la maison de la Radio-France, en face de France Télévision, le Trinquet village est situé sur les anciens lieux historiques de la Pelote basque. Des activités de plein air avec des œufs de cabines et des sapins illuminés et une terrasse couverte et chauffée. Aujourd’hui, c’est 9000 m2 de food-trucks, de bars et désormais avec le dernier né un restaurant basque La Kontxa. Décor d’auberge avec ses jambons de Bayonne et piments d’Espelette accrochés au mur, ses tables et chaises en bois et ses affiches anciennes d’Izarra, la boisson locale, nous entrons de plain-pied dans le sud-Ouest.

Soigner l’accueil et une réputation familiale

Les Pimentos de Padron, spécialités basques contribuent à lancer la réputation de Kontxa

La famille Dunant qui possède certes L’Auberge Bressane, mais aussi Les Crus de Bourgogne (2e), Les Marches (16e), Paris 16 (16e) ou encore Les Bons Crus (11e). C’est la jeune génération qui est présente ici avec Margot, ses frères Félix et Achille, et leur cousin Stanislas. Elle a misé sur une ambiance décontractée, conviviale, chantante même certains jours. Pour la fête, préférez la fin de semaine, le mercredi étant le jour le plus calme. A chacun son choix d’atmosphère.

Coté carte, le meilleur (sourcé) du pays basque.

Des produits sourcés, la plupart du temps à partager. Les entrées avec les Pintxos – comprenez tapas – tels que les couteaux à l’ail, les pimentos de Padron (le jambon local) ou les assortiments de croquetas forment un démarrage goûteux et sympathique pour continuer dans le vif du sujet, les plats.

La côte de boeuf à partager à 3 et même 4 du restaurant basque Kontxa Photo Patricia de Figueiredo

Ici on est plutôt viandard même si on peut se partager un Merlu à l’ail !, Magret de canard aux cerises noires (pour 2), le parmentier d’Axoa gratiné à l’Osso Iraty ( pour 2 aussi) et surtout la pièce maîtresse, à savoir la côte de Bœuf d’environ 1 kilo. Pour cette dernière prévoir 3 ou 4 personnes !

Enfin en dessert le délicieux gâteau basque proposé en 4 parfums différents dont cerises et chocolat.

Une carte des vins, bien charpentée

Le Gateau Basque bientôt signature du Restaurant Kontxa Photo DR

Pour faire glisser le tout, la carte des vins vous entraine dans les caves du Sud en général : Rhône, Sud-Ouest, Espagne, Pays basque évidemment.
Pour notre part, nous nous sommes arrêtés sur un Irouleguy du domaine Mourguy qui s’accordait merveilleusement avec le canard.

Pour fuir la morosité, ce restaurant est à découvrir d’urgence pour la carte, l’ambiance et le service hautement sympathique.

Réserver au Kontxa

Trinquet Village by Poza

8 Quai Saint-Exupéry 75016 Paris
Ouvert au dîner, du mardi au samedi de 19h30 à 02h, et le dimanche en version brunch basque de 12h à 15h.
Réservation conseillée par mail ou par téléphone au 06.76.32.80.71

Partager

Articles similaires

Quelques pépites des Charentes, destination infiniment nature et gourmande

Voir l'article

Le Château de Castel Novel, tremplin pour découvrir les beautés de Brive-la-Gaillarde

Voir l'article

Le Restaurant Roselières de Florian Puglia et Julie Verdrenne, la bonne surprise de Saujon en Charente

Voir l'article

Les Petites Mains par Justine Piluso déroulent dans le jardin du Palais Galliera

Voir l'article