Voyages

Labellisée ville d’art et d’histoire, Dijon s’impose Cité internationale de la gastronomie et du vin

Auteur : Olivier Olgan
Article publié le 13 juillet 2022

Avec l’ouverture depuis mai 2022 de la Cité internationale de la gastronomie et du vin (CIGV), Dijon complète sa promesse d’être une destination touristique exemplaire qui célèbre l’art de vivre à la française, du bien vivre et du bien boire mais aussi compte tenu de la richesse de ses musées (Beaux Arts, Consortium, …) l’art de bien se cultiver. Le temps d’un week-end très dense, Singulars a plongé dans une offre exemplaire où près de 200 rendez-vous gourmands sont proposés jusqu’au 18 septembre.

La Cité de la Gastronomie et du vin de Dijon, nouveau pole de culture et de gastronomie à Dijon Photo OOlgan

Dijon ou l’art de vivre dans toutes ses dimensions

Flambant neuve, mais en ce début juillet le rodage est bien achevée, la Cité internationale de la gastronomie et du vin (CIGV) est à l’image de l’offre culturelle de Dijon : enracinée dans une histoire  d’une ville d’arts et de culture, de la Cour des Ducs de Bourgogne à l’Opéra, et une double dynamique patrimoniale : le Repas Gastronomique des français et les Climats du Vignoble de Bourgogne, tous deux classés Patrimoine Culturel immatériel (PCI) par l’Unesco.
A une heure quarante en TGV de Paris, au kilomètre zéro de la route des grands crus de Bourgogne, la diversité de l’offre et la mixité des promesses constitue un cocktail aussi pétillant qu’immersif !

Une expérience de tous les sens

La rue conviviale du village gastronomique, CIGV Dijon 2022 Photo OOlgan

Construite sur l’ancien hôtel-Dieu, les 800 ans d’histoire sont magnifiquement retracés dans un parcours dédié (jusqu’au 7 novembre 2022) au 1204, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de Dijon.  Projet pharaonique pour les uns, indispensable pour les autres, la vocation de la CIGV vise à la fois un lieu de vie (le visiteur peut s’y restaurer, faire des courses, mais aussi feuilleter dans la librairie ou aller au cinéma dans un multiplexe Pathé lui aussi à la pointe de la technologie), s’investir dans des expériences sensorielles (de la cuisine expérientielle à la dégustation personnalisée) sans oublier d’apprendre avec les espaces d’expositions immersives, et les ateliers de dégustation… De quoi s’y investir au moins une journée !
La CIGV constitue, à quelques centaines de mètres du Centre-ville (desservi par tramway) à la fois un pôle d’attractions, complémentaires à l’immense offre existante (du Musée des Beaux-Arts somptueusement restauré, au Consortium Museum dédié à l’art contemporain, en passant par l’Opéra et ses nombreuses églises) et une vitrine nationale et internationale pour la dynamique touristique polyvalente de la Cité des ducs de Bourgogne !

Un lieu de vie et de partage

De nombreuses manifestations sont proposées dans les espaces du Village gastronomique, CIGV 2022 Photo OOlgan

Le Village gastronomique, est une rue qui accueille une dizaine de commerces de bouche sélectionnés pour l’excellence. Aucune des spécialités dijonnaises ne manquent pas à l’appel ni dans le parcours : moutarde AOP, crème de cassis base du kir, pain d’épices, mais aussi viandes, poissons et primeurs… et même arts de la table et une foisonnante librairie spécialisée !

Le bar à vins (Le Comptoir de la cité) qui propose des produits du terroir et de saison et des repas à emporter. Ici, tout est présenté et recommandé avec une stimulante convivialité, et peut se consommer sur le pouce sur les tables aménagées dans la rue principale couverte.
La rue devient souvent un lieu de partage, où tous les publics peuvent se côtoyer pour se cultiver, déguster et se former tant à la cuisine qu’à l’œnologie en fonction des évènements qui se succèdent donnant la part belle aux produits régionaux. En un clin d’œil, elle peut se transformer en un vaste espace convivial de dégustations.

« La Cuisine expérientielle », avec ses show culinaires et son brasero sur le toit panoramique ambitionne de devenir un creuset d’animations gastronomiques permanent consacré à l’événementiel et à la dégustation de vins et de mets, et la journée, un lieu de pédagogie sur le bien manger pour les groupes scolaires.

La cave de la cité propose la dégustation à la carte prépayée CIGV Dijon 2022 Photo OOlgan

Complétant le dispositif, la carte du restaurant La Table des Climats est conçue par le talentueux jeune chef Kevin Julien, sous la direction culinaire d’Éric Pras, chef 3 étoiles Michelin de La Lameloise à Chagny. Les menus avec d’alléchants accords vins – mets allant de 50 à 70 euros sont une bonne surprise, mais nécessitent une réservation obligatoire.

La cave de la cité, éblouira tout amateur par son somptueux espace de 600 mètres carrés où sont proposés 250 vins quotidiennement et le service au verre ‘à la carte’ dans le sens propre du terme, puisque le visiteur achète des crédits sur une carte prépayée qui lui permet de déguster – selon la quantité souhaitée (3.6.12 cl) une sélection au verre parmi les 3000 références de domaines dans toutes les régions viticoles du monde (dont 1500 références en Bourgogne).
Chaque quantité de chaque vin a son prix qui est automatiquement débité de la carte. Il va s’en dire que la sélection quotidienne fait un juste équilibre entre « petits » et « grands » vins

Pour ceux qui veulent aller plus loin, L’Ecole des Vins de Bourgogne (EVB) propose une approche unique autour de quatre ateliers de dégustation spécifiques :  initiation à la dégustation (40 mn 3 vins dégustés, 20€/pers.), L’effet millésime (40 mn 3 vins dégustés, 20€/pers.), Vins de terroirs ((40 mn 4 vins dégustés, 20€/pers.), et Accords mets et vins (1 heure, 5 vins dégustés, 29€/pers). Réservation : écoledesvins-bourgogne.com

Transmettre par une pédagogie ludique

C’est pas du gateau ! les secrets de la pâtisserie française à la CIGV Dijon Photo OOlgan

Quatre expositions permanentes ou temporaires à vocation immersive et pédagogique scandent le parcours de tout visiteur :

C’est pas du gâteau ! les secrets de la pâtisserie française (Rdc Pavillon d’entrée), ou tout savoir sur les secrets de la pâtisserie, ses ustensiles, ses ingrédients et ses recettes ( de la tarte au macaron) avec des conseils de chef (dont Pierre Hermé qui en est le parrain), le tout dans un décor presque surréaliste de desserts agrandis !

Le petit théâtre du bien manger et du bien boire (RDC) ou comment tout savoir sur le Repas Gastronomique des français, son histoire, ses conquêtes : de l’émergence de la cuisine de chefs avec leurs corolaires, le règne des critiques et des livres culinaires sans oublier le vocabulaire et les Arts de (dresser) la table, le tout dans un décor ludique avec force reconstitutions,  objets et films et même, un petit show bien rodé !

Exposition En cuisine ou les sens impliqués dans la gastronomie CIGV Dijon 2022 Photo OOlgan

En cuisine (1er étage) s’il vise le jeune public, le parcours cherche à expliquer quelles parties du cerveau et de nos sens sont mobilisés lors que l’on cuisine puis déguste un plat. La ‘mécanique cognitive’ de chaque sens est détaillé de façon illustrée et colorée.
Pour réviser, un grand jeu de rôles « Panique en cuisine » permet de réviser ses fondamentaux pour cuisiner dans un temps limité les ingrédients nécessaires et leurs temps de cuisson des principales recettes traditionnelles bourguignonnes.

Tout ce que vous avez voulu savoir sur les Climats du vignoble de Bourgogne est présenté dans la somptueuse Chapelle des Climats et des terroirs, où le parcours pédagogique avec force cartes, graphiques et vidéos permet d’en découvrir les richesses et l’histoire.

Il se passe toujours quelque chose d’ »efferve sens » dans cette Cité du plaisir de la table

Le petit théâtre du bien manger et du bien boire ou tout savoir sur le repas gastronomique français, à commencer par dresser la table ! CGVDijon 2022 Photo OOlgan

Le défi (économique et public) pour créer un lieu de vie dans la durée est immense (Lyon, Tours s’y sont cassées les dents) mais gageons que l’expérience d’une ville qui anime un tel patrimoine historique sera le relever.
Pour preuve, une animation permanente de qualité structurée par un programme des festivités estivales très soutenu : entre la grande fête des Climats (les 2 et 3 juillet), Fêtes de la vigne (du 8 au 14 juillet), le festival Jazz et Saveurs (2, 3 et 4 septembre), … près de 200 rendez-vous gourmands et culturels sont proposés jusqu’au 18 septembre, ce qui doit permettre de lancer la vitesse de croisière de ce paquebot de bien vivre.

Pour tout savoir des activités de La Cité de la Gastronomie et du Vin de Dijon

Cité internationale de la gastronomie et du vin. Parvis de l’Unesco, Dijon (Côte-d’Or).

Pour bien profiter d’une journée à la CIGV des billets combinés ou non sont possibles :

.un billet ‘Première découverte’ à 13€ tarif plein qui inclue :

  • la visite des 4 espaces culturels, du 1204 (Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine de Dijon), de la Chapelle Sainte-Croix de Jérusalem
  • mais aussi un temps accompagné de 2 verres de vin en mode dégustation (ou d’un cocktail sans alcool) dans la Cave de la Cité
  • le verre gravé offert

.un Pass annuel à 25 euros incluant pour le porteur de ce sésame un accès illimité aux expositions temporaires et permanentes et trois entrées à 50% pour les personnes qui l’accompagnent

De la Cité (de la Gastronomie) à la Ville d’art et d’histoire

Une 3e antenne de l’office du tourisme de Dijon métropole s’ancre au cœur de la Cité, à l’entrée du 1204. Elle devient naturellement le point de départ d’une visite enrichie de Dijon. Réservation : +33 3 80 44 11 44

Partager

Articles similaires

Oban (Argyl and Bute) : l’Ecosse prend le temps.

Voir l'article

Gordes : Toucher le grain des pierres dorées (Provence)

Voir l'article

L’Habitation Céron, du parc éco-responsable au chocolat en Martinique

Voir l'article

Les charmes du Cap Nord terre festive en Martinique à Noël

Voir l'article