Vins & spirits

The Cocktailist propose un tryptique de cocktails aux couleurs de l’amour

Auteur : Adrien Dominé, The Cocktailist
Article publié le 16 février 2023

Alors que la Saint Valentin brille de ses dernières promesses de saveurs partagées, Adrien Domine, créateur de The Cocktailist vous prolonge les festivités à travers un tryptique de cocktails aux couleurs de l’amour : le Burgundy Mule une création maison du fameux Moscow Mule,  le Negroni, LE cocktail le plus commandé dans les bars du Monde et le Jam Sour, une version gourmande et fruitée du Whisky Sour.

Burgundy Mule par The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Burgundy Mule : une revisite du fameux Moscow Mule

C’est un cocktail particulièrement frais, fruité et acidulé pour commencer, à base de gin artisanal alsacien, le Miclo gin : un de nos grands coups de cœur, produit depuis 2019 par la distillerie Miclo, de Socrate Royal Ginger Beer au cassis.

Les ingrédients :

  • 2 cl de gin
  • 2 cl de jus de citron vert
  • 8 cl de ginger beer au cassis
  • 2 cl de crème de cassis
  • Une tranche d’agrume séché

Burgundy Mule le kit par The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Le saviez- vous ? Miclo gin forestier propose une robe cristalline et limpide. Son nez est intense et complexe, caractérisé par les zestes d’agrumes, les notes résineuses et boisées. Sa bouche est charnue, à la fois très riche et d’une grande longueur.
Située au cœur de l’Alsace, la distillerie familiale Miclo a été créée par Gilbert Miclo en 1962. Négociant réputé en eaux-de-vie, c’est parce qu’il est insatisfait de la qualité qu’il trouve sur le marché qu’il décide de commencer ses propres distillations. La sélection méticuleuse de botaniques provenant de la région donne une teinte résolument locale à ce gin composé notamment de baies sauvages d’alisier, de prunelle, de sorbier, d’églantine, de sureau, de myrtille ou encore de cerises. Celles-ci sont macérées dans le gin et distillées dans des alambics en cuivre chauffés au bain-marie, de manière lente et progressive, pour préserver les arômes des matières premières.

Negroni par The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Negroni : classique incontournable en Italie

C’est LE cocktail le plus commandé dans les bars du Monde (selon le classement Drinks International 2022) Pour ce cocktail élégant, frais et amer, à base de gin, de bitter et de vermouth, The Cocktailist propose une sélection de produits subtils signés Campari, Porter et Carpano.

Ingrédients

  • 3 cl de Campari bitter
  • 3 cl de vermouth rouge
  • 3 cl de gin
  • Une tranche d’agrume séché

Negroni le kit du The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Le saviez-vous ? Carpano Punt e Mes est le vermouth original de la famille Carpano. En 1786, Benedetto Carpano créa la recette et la catégorie du vermouth. Depuis, les processus d’élaboration n’ont pas changé. Le respect d’une tradition séculaire et la sélection aussi minutieuse que pointue des ingrédients font du Carpano un vermouth incontournable.

Le saviez-vous ? Le Porter’s Gin est fabriqué à partir d’alcool de blé 100% britannique dans la première distillerie d’Aberdeen en Ecosse. Les botaniques sont distillées à froid pour converser leur authenticité et leur saveur. Fabriqué à partir de 12 plantes comme le poivre rose, la racine d’iris ou encore la main de Bouddha, ce gin a des notes prédominantes sur la genièvre et le bouquet d’agrumes.

 

Jam Sour par The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Jam Sour : une version gourmande et fruitée du Whisky Sour

Pour le réussir de façon optimale, The Cocktail liste recommande le Monkey Shoulder : un triple malt écossais un whisky spécifiquement conçu pour réaliser de bons cocktails

Ingrédients

  • 5 cl de whisky triple malt
  • 2 cl de jus de citron
  • 2 cuillère à café de confiture de framboise
  • 1/2 blanc d’œuf frais (optionnel)
  • 3 gouttes de bitter à l’orange

Jam Sour le kit par The Cocktailist Photo Guillaume Brunet-Lentz Photography

Le saviez-vous ? Au nez, le blended whisky Monkey Shoulder dévoile une belle odeur d’orange se mèle à la vanille, au miel et aux notes boisées et épicées. En bouche, la vanille douce contraste avec les notes épicées.
Monkey Shoulder est né de l’une des plus anciennes familles écossaises productrices de whisky au monde, William Grant & Sons (1887). Créé à l’origine pour réaliser de parfaits cocktails au whisky, son nom qui signifie « épaule de singe » fait référence au processus traditionnel de fabrication du whisky de malt durant lequel l’orge maltée est retournée à la main à l’aide de grandes et lourdes pelles. A cause de ce geste répétitif, certains malteurs développaient alors une entorse qui avait tendance à faire pendre leur bras un peu comme celui d’un singe, d’où le surnom d’épaule de singe.

Son caractère à la fois doux, malté et fruité est suffisamment audacieux pour se démarquer dans un cocktail, mais suffisamment équilibré pour ne pas dominer les autres ingrédients. Monkey Shoulder sublime ainsi les cocktails à base de whisky, comme dans le Jam Sour, version gourmande et aromatique du traditionnel Whisky Sour.

Encore une sélection de bons produits et de bons cocktails pour on l’espère, de beaux moments de dégustation et de partage.

#Adrien Dominé, The Cocktailist

En savoir plus sur The Cocktailist

Tout sur l’abonnement mensuel mixologie chez soi

  • 60 euros par mois, livraison incluse et sans engagement.
  • Également disponible :
    • sur 1 mois (pour tester),
    • ou sur une durée de 3 ou 6 mois, un kit pour découvrir et réaliser un cocktail maison, à la maison !
  • Sans compter les jolies surprises à gagner chaque mois…

et toujours plus d’idées de cocktail sur Instagram

Partager

Articles similaires

La sélection The Cocktailist du réveillon : French Mule, Pineapple Old Fashioned, et White Lady

Voir l'article

Les 30 nouveaux cocktails de The Cocktailist lancent une saison tonique à la fraîche

Voir l'article

The Cocktailist vous emmène au Mexique avec trois cocktails à l’agave

Voir l'article

Les idées cocktails de The Cocktailist pour se rafraîchir à tout (petit) prix !

Voir l'article