Culture

À la découverte des nuances de la Brazilian Bass et de la Slap House

Auteur : Sara Mokrane
Article publié le 18 février 2021

[S’initier aux influences de l’EDM II] L’Electronic Dance Music continue à balayer limites et frontières entre les genres. Après l’éléctro chill notre sélection vous familiarisera aux délicates nuances de la Brazilian Bass et la Slap House avec les producteurs Coopex, Alok & Bhaskar, Imanbek, Topic et Dan Port-Yarimov.

Deux frangines très similaires en apparence.

Une question de BMP (beat per minute). Ce qui distingue la Slap House du Brazilian Bass vient principalement de l’énergie plus forte et le tempo plus rapide. Les morceaux sont plus chargés en instruments et en sons. Techniquement, les fréquences de sons médiums sont plus présentes, et la sonorité des basses (qu’on appelle ici Donk Bass) est plus dure que celle de la Brazilian Bass.
Difficile de l’imaginer par écrit ? Alors accrochez vos oreilles !

Coopex, Losing my mind : du Brazilian Bass made in France

Comme à leur habitude, les français placent le coq national sur le devant de la scène électro et ce n’est pas pour nous déplaire. On retrouve Teddy Yrius un jeune producteur bordelais, plus connu sous son nom de scène Coopex avec le titre Losing my mind (TGR Music Group). Cet artiste indépendant construit son morceau avec beaucoup d’ingénuité et nous délecte d’une progression enivrante avant de nous offrir son refrain mélodique satisfaisant : on vous laisse en profiter

Alok & Bhaskar, Fuego (Spinnin’ Records)

Bien que la Brazilian Bass ait émergé en 2016 en grande partie grâce au DJ et producteur brésilien Alok … elle a su trouver son public au-delà des frontières, ce qui a initié de nombreux producteurs étrangers au sous-genre.

 

SP3CTRUM – DayNight – ITALEE, The Hills 

C’est d’ailleurs, le cas des producteurs SP3CTRUM (duo de Djs italiens), DayNight, et ITALEE qui, en septembre 2020, présente un remix de The Hills, titre-phare du chanteur de R&B The Weeknd, (sortie cinq an auparavant), distribué par RouteNote.

 

TOPIC- A7S, Breaking me 

Bercés par un support de création fabuleux que la Brazilian Bass représente, les artistes retranscrivent leur art à travers une musique connue pour la richesse de ses basses, et ses sonorités actuelles. Dans ce même esprit, le DJs – producteur et musicien allemand Topic réussit Breaking me en collaboration avec le suédois A7S (Universal Music) : à écouter sans modération !

 

Bienvenue dans le Slap House

L’introduction de nouvelles sonorités dans les livres de production a conduit à forger de nombreuses identités artistiques, parfois difficilement perceptibles voir invisibles pour les non-initiés. C’est le cas de la Slap House, souvent confondue avec la Brazilian Bass.

SAINt JHN, Roses (Remix Imanbek) (YENİ DÜNYA MÜZİK)

Afin de débuter dans les règles de l’art, commençons pour la petite histoire.  On doit au jeune producteur de musique kazakh de 19 ans, désormais connu par son nom d’artiste Imanbek, la brillante idée de s’emparer du titre Roses du rappeur SAINt JHN (Slap House), pour lui donner une seconde vie et une nouvelle identité musicale. D’emblée, l’initiative élève avec Roses, sorti en 2019 le genre au rang de courant favori.

Ce remix, sur lequel il est impossible de s’empêcher de danser, a provoqué un engouement général pour la Slap House (et notamment en France où il se classe au top 3 du Top Single en mars 2020). À un moment où l’on aurait pu croire que le début du confinement sonnait la fin des réjouissances sur fond de musique électronique (avec la fermeture des lieux de fêtes et des bars), le remix d’Imanbek continue pourtant à s’épanouir sur les réseaux sociaux (Snapchat et TikTok).

L’instrumental trap et sombre de la version originale est troquée pour un tempo plus rapide, une rythmique binaire et une basse dure de type Slap House : nous vous laissons profiter de l’énergie de ce morceaux !

Avec une légère préférence pour l’interprétation remixée, nous tenons tout de même à vous partager la musique originale de SAINt JHN, qui nous permet une écoute plus claire du texte.

SAINt JHN, Roses Version Originale (Warner Chappell)

Dan Port – Yarimov, Baby When the light 

La Slap House, tout comme la Brazilian Bass, constitue un plateau de jeu très apprécié des producteurs redonnant souffle aux titres d’hier, qu’on retrouve sous la fameuse dénomination de « Remix ». Nous retrouvons le titre Baby When The Light en version Slap pour notre plus grand bonheur, mis aux goûts du jour par le Biélorusse Yarimov et de son acolyte Dan Port (The Orchard Music).

 

Pour les plus mélancoliques d’entre nous, voici la version originale de Baby When The Light, 2007 de David Guetta en collaboration avec la chanteuse Cozy (Warner Music).

Références discographiques

Notre sélection

  • Coopex, Losing my mind (TGR Music Group)
  • Alok & Bhaskar, Fuego (Spinnin’ Records)
  • SP3CTRUM – DayNight – ITALEE, The Hills (Distribution RouteNote)
  • Topic, A7S, Breaking me (Universal Music)
  • SAINt JHN, Roses (Warner Chappell) + Remix Imanbek (YENİ DÜNYA MÜZİK)
  • Dan Port – Yarimov, Baby When the light (The Orchard Music)
  • David Guetta, Baby When The Light (Warner Music)

Partager

Articles similaires

A la recherche de l’Angèle 2021 : Armanet, Iliona, Benguigui, Yseult, Camélia Jordana, Clou

Voir l'article

A la découverte de l’électrochill d’Inside Records : Plüm, Mr Tout Le Monde, Øctav, Pas Sages

Voir l'article

Avec We will always be with you, The Avalanches offre un voyage dans le temps

Voir l'article

De Lil Halima à Alicia Keys, retour sur une année remarquable pour la planète soul

Voir l'article